Livraison gratuite sur toutes les commandes | POUR TOUTE AIDE ☎︎ 1.855.262-3883

Philippe Vachon, c’est un peu le Maurice Richard de la bobette. Malgré les nombreux obstacles, les débâcles et les difficultés, il ne s’est jamais arrêté et s’est toujours relevé. 

Le joueur repêché

Rêveur comme le petit joueur de hockey, il met sur pause ses études au cégep et se lance en affaires pour la première fois à l’âge de 19 ans avec la compagnie de sports Maverick. Vite sur ses patins, le jeune adulte connaît du succès rapidement. Mais, la puck n’est pas dans le camp de Phil : du jour au lendemain, un incendie emporte Maverick en même temps que son espoir pour une victoire précoce dans le monde de l’entrepreneuriat. 

Un rêve sur la glace

Lui qui considérait retourner aux études accepte une offre d’emploi intéressante à Xerox sans toutefois perdre de vue son rêve. Peu de temps après, un projet stimulant se présente à lui : son ami d’enfance, David Côté-Hamel, désire partir son agence de publicité web. On est alors en 2008.

Phil à Lubie

L’entreprise fleurit rapidement, embauche une vingtaine de professionnels et se démarque de sa concurrence. C’est la deuxième expérience entrepreneuriale de Phil. La deuxième saison de notre joueur ne s’augure pas aussi facile qu’il le souhaiterait. Hors de son champ d’expertise, Phil se sent parfois imposteur à l’agence. 

Le début d'un match

En 2010, les étoiles s’alignent et il fait son entrée dans la ligue des grands. Son retour dans le commerce de détail se fait avec Mesbobettes. La compagnie de sous-vêtements masculins se veut un projet-test : les deux entrepreneurs essayeront leur stratégie marketing en ligne. 

Phil à V

Une lourde défaite

Phil réalise deux tours du chapeau avec Olivier Dion et la publicité Clic Clic pour le Club MesBobettes. On est alors en 2015 et malgré quelques blessures, Mesbobettes s’en tire bien. Toutefois, le double échec des magasins de la région de Montréal met en péril le futur entrepreneurial de notre athlète. Tenace et persévérant, Phil se retrousse les manches. Avec l’aide de Dave, il restructure et relance la compagnie, crée sa marque de boxers et passe aux Dragons. Depuis, les deux gars ne font qu’accumuler les victoires. 

Phil aux Dragons

Le retour du champion

Si Phil est le Maurice Richard des bobettes, c’est bien pour toutes ces fois où il s’est obstiné et a fait preuve de détermination et de courage, tout comme la figure emblématique du hockey. En dépit de la perte totale de sa première entreprise et des nombreuses épreuves connues avec Mesbobettes, l’homme n’a jamais baissé les bras. 

D’où lui vient ce trait de personnalité ? Son parcours sportif dans sa jeunesse, ses expériences de capitaine d’équipe. Phil a toujours été un fonceur, un gars qui avait la bougeotte. Président de son école secondaire, il a fait preuve de leadership dès son enfance. 

Tout comme Maurice Richard, il ne compte plus s’arrêter. La prochaine étape : conseiller de nouveaux entrepreneurs et devenir investisseur.  

Article précédent Prochain article

0 commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Sous-vêtements récemment consultés